Vélo-bulle, ce n'est pas un vélo dans une bulle ; ce n'est pas non plus une bulle dans un vélo. Vélo-bulle roule et écrit.

 

Lire la suite

 

A propos de Vélo-bulle :

Petit traité de vélosophie Le monde vu de ma selle, Didier Tronchet. Éditions Plon, 2004.

November 10, 2017

 

 

 

A vélo ce n'est jamais tout à fait le même qui part et qui arrive

 

 « La vélosophie est l'ensemble des idées, intuitions et sensations nées sur un vélo. » Avec l'auteur, on n'a pas besoin d'être agrégé de philosophie pour goûter aux multiples ressources intellectuelles et cognitives qu'apporte l'usage du vélo à son utilisateur : c'est à la portée de tout un chacun, dans la simplicité d'un usage courant et ludique. Avec humour, d'un ton souvent guilleret, D. Tronchet balade le lecteur dans les rues de Paris, l’esprit disponible aux extases d’une liberté retrouvée, à la recherche d'une ville (et d'une vie) nouvelle qui serait toutefois moins encombrée d'automobiles. Celle-ci est en effet un problème majeur pour le cycliste (et pour l’automobiliste !), comme pour l'auteur, mais aussi pour le lecteur... Car l'auteur en selle parle (presque) autant de l'automobile que de son dada, comme si discuter du vélo urbain, c’est forcément faire le procès de l’automobile. Et c'est regrettable : le vélo, même en ville, ouvre des champs expérimentaux inouïs, il suffit de suivre l'auteur sur son propre terrain : « A l'extérieur, on se déplace à vélo. A l'intérieur, c'est le vélo qui nous déplace. » Tout un programme ! Bien difficile à afficher dans un environnement encombré par le trafic urbain... Pour approfondir cette question, l'auteur aurait pu élargir les horizons géographiques du vélocipède et enfourcher la monture de la randonnée, du voyage à vélo, et se lancer « (…) à la recherche tranquille de cette fraction d’éternité où machine, homme et environnement ne font plus qu'un » : le lecteur, salivant d'expectative, pédalant déjà dans les étoiles, aurait eu – enfin ! – le fin mot de cette fraction d’éternité promise ; mais comment faire quand l’environnement est à ce point dominé par la bagnole ? On en pédale un peu ici et là – juste un peu – dans la semoule... Cette réserve n'enlève rien au plaisir de la lecture d’un texte souvent drôle et léger. De plus, D. Tronchet était en 2004 prophète en son pays : les milliers de vélos qu'il rêvait voir conquérir Paris ont bel et bien envahi la ville.  

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Petits cycles du bonheur, Pierre-Louis Desprez. Arléa, 2007.

April 22, 2018

Un voyage au japon, Antoine Piazza. Babel, 2015.

April 22, 2018

1/8
Please reload

You Might Also Like:
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now